Monuments Historiques du Val d'Oise (95)
Définition
Historique de la protection
Mesures de protections
Sommaire
Liste des Monuments Classés dans le 95
Politiques dans le 95
Conclusion
Photos et Dessins
Savoir +

Dans le Val d'Oise

Le Val d'Oise, comme d'autres départements proches de Paris, présente plusieurs caractéristiques qui peuvent expliquer sa politique vis à vis des Monument Historiques.

- C'est un département jeune: l'identité "Val d'Oise" n'existe pas. Ce département regroupe trois territoires anciens ayant chacun une identité propre. Le Pays de France, le Parisis et une partie du Vexin Français. Il faut donc "souder" l'ensemble et lui créer une identité en cherchant ou en exaltant ses racines. Ceci explique pour partie la création d'un service départemental d'archéologie.

- L'augmentation du nombre d'habitants et le déplacement de la population. (Un habitant sur cinq change de domicile entre deux recensements) explique que l'on recherche des racines. En plus, l'urbanisation croissante met en péril le paysage et le tissus bâti ancien

- La richesse des terres agricoles et le nombre important des investisseurs nobles ou bourgeois dans les siècles passés ont permis d'édifier de nombreux " Monuments " sur l'ensemble de ses trois terroirs.

Le Val d'Oise est constitué par 185 communes. Il possède plus de 300 " Monuments Historiques " Classés ou Inscrits dont plus de 120 églises et plus de 80 châteaux.

Quelques données statistiques permettent d'illustrer l'évolution sur le 20ème siècle :

- Evolution du nombre en France:

1900 = 1700 / 1960 = 2400 /1996 = 44709

En 1996 : 44709 "Monuments Historiques" dont 14641 étaient classés et 30068 inscrits.

Il y a 4 phases sur le 20ème siècle :

- Un mouvement lent avant 1914.
- Rapide de 1905 à 1930 avec les églises classées à la suite de la séparation de l'Eglise et de l'Etat.
- Lent entre 1930 et 1970.
- Rapide après 1970 avec l'urbanisation, la décentralisation et la mode des vieilles pierres.

Propriété des Monuments historiques
Comparaison du nombre par département (1994)
En % France (1994) Val d'Oise (1998)
Etat 4 / 1.83
Département 1 / 1.47
Commune 44 / 74.26
Etablissement public 1 / 0
Privé 47 / 22.44
Non ventilé 3
Total Classés Inscrits
Paris 1654 - 393 - 1261
Seine et Marne 572 - 202 - 372
Yvelines 453 - 159 - 294
Hauts de Seine 135 - 29 - 106
Seine Saint Denis 46 - 16 - 30
Val d'Oise 278 - 139 - 139
Oise 537 - 250 - 287
Somme 287 - 124 - 163

Dans le Val d'Oise il y en a 50 pour lesquels il est difficile de savoir qui est propriétaire d'après les listes officielles du service des affaires culturelles du Conseil Général concerné. Pour la catégorie "Commune" l'importance du nombre s'explique par l'importance du nombre des églises.

 

 
Données statistiques des " Monuments Historiques "
Catégories des "Monuments Historiques"

Période France (1994) Val d'Oise(1998)
Préhistoire et Antiquité 5.75% 6.5%
Moyen Age 34.75% 60%
Temps Modernes 47.21% 30.5%
Epoque Contemporaine 12.29% 3%

En % France (1994) Val d'Oise(1998)
Edifices religieux ou funéraires 41 53.7
Architecture militaire 4 2.56
Architecture publique 6 5.11
Châteaux et manoirs 15 13.64
Habitations 26 4.54
Génie civil 2 2.56
Architecture à activité économique 3 1.42
Urbanisme 1 13.07
Non ventilé 2 3.4

L'importance de la période "Moyen Age" dans le Val d'Oise s'explique par deux faits:
- La protection élargie des vestiges datant de cette époque tant militaires, civils ou religieux.
- On a protéger largement les églises du département. Pour 185 communes il y a 120 églises soit environ la moitié des monuments protégés.

En France les communes possèdent 56% des édifices protégés mais, la quasi totalité des églises et un peu plus de la moitié des édifices civils, publics et militaires.
Les départements en ont peut en propre et l'Etat seulement 4 %. D'une façon générale on peu voir que les édifices classés sont la propriété des collectivités locales ou des particuliers.
Donc ce sont surtout les communes, il faut penser aux nombreuses petites communes de France, qui entretiennent le patrimoine avec une aide ponctuelle et parfois légère du conseil général, régional et de l'Etat.