Il ne reste de l'édifice primitif du 12 ème siècle que les deux étages inférieurs du clocher. Le choeur et les bas-côtés datent du 13 ème siècle. Le troisième étage du clocher date du 16 ème siècle.
Le tympan du portail monumental édifié au 16 ème siècle représente l'agonie du Christ au jardin des oliviers.

 


 

Un premier édifice fut construit entre 1140 et 1160 à l'emplacement d'une chapelle dédiée à Saint Eustache. Après le ravages de la guerre de cent ans, l'église fut en partie reconstruire et agrandie.
déambulatoire de style roman, influencés par l'abbatiales de Saint Denis. Les voutes et les baies ont été refaites à cette époque. De 1450 à 1470, furent édifiées la façade, les deux premières travées de la nef et la base de la tour-clocher. Saint Maclou fut pour l'essentiel achevée au 16ème siècle d'où le style gothique flamboyant de nombreuses parties extérieures.
A la création du département du Val d'Oise et de l'évêché de Pontoise en 1966, l'église devint cathédrale. A noter que l'église de Conflans porte le même nom.

Dans la cathédrale :

-La chapelle de La Passion : elle est ornée d'une mise au tombeau du 16ème siècle et surmontée d'une résurrection du 17ème siècle. L'ensemble est complété de vitraux du milieux 16ème siècle relatif à La Passion du Christ.
-Toiles :
-Déposition de la croix, 1708, par jean Jouvenet.
-Le Christ et la Samaritaine, 1650,
-La guérison du paralytique, 1650,
les deux sont anonyme.
-Statuaire :
-Deux vierges à l'enfant du 16ènie siècle.
-Mobilier :
-Stalles, rétables et reliquiaires du 17ème.
-Buffet d'orgues de 1716.


Le charme de l'église St Quentin réside dans son isolement, car construite à l'écart du village, mais aussi grâce à sa tour, imposante, oeuvre de Jean Grappin en 1560.
Le village de Nucourt a été entièrement rasé par les Alliés en 1944 qui visaient, à haute altitude, les centaines de V1 allemands cachés dans les anciennes carrières de la commune.
Dans l'église il faut voir son superbe rétable Renaissance.




L'église Notre Dame : Elle a été commencée au 10ème siècle pour se poursuivre au 12ème siècle par l'ajout du coeur. Au 16ème siècle la nef et le transept sont teminés. Ses contreforts percés au niveau du coeur annoncent les arcs-boutants et illustre les tatonnements qu'il y a eu pour passer du " style roman " au " style gothique ". Sa partie la plus recente est de très belle facture Renaissance. Une des particularitées de cette église réside dans la richesse de sa décoration. Ce sont par exemple les châpiteaux de colonnes qui sont peints ou ses fresques, comme celle de la procession des frères de la Charité, et ses tableaux (triptyques ...) qui rendent Notre Dame célébre.